SOUTENANCE DE THESE
9/09/2015
LEFRANC Sandrine 9/09/15 NAO- Amphitéâtre NeuroSpin 0 10h.

SUJET :  Parcellisation de la surface corticale basée sur la connectivité: vers une exploration multimodale.

Thèse préparée au laboratoire : Laboratoire de Neuroimagerie Assistée par Ordinateur (NAO)

Sous la direction de M : Jean-François MANGIN
Jean-François MANGIN (Directeur de thèse)
Denis RIVIERE (Encadrant)
SOUTENANCE DE THESE AYANT POUR JURY :
(indiquer les noms par ordre alphabétique)
• Nicholas AYACHE (Président)
• Denis DUCREUX (Examinateur Paris Sud)
• Cyril POUPON (Membre invité)
• François ROUSSEAU (Rapporteur)
• Jean-Phillipe THIRAN (Rapporteur)


RESUME
L’IRM de diffusion est une modalité d’imagerie médicale qui suscite un intérêt croissant dans la recherche en neuro-imagerie. Elle permet de caractériser in vivo l’organisation neuronale et apporte par conséquent de nouvelles informations sur les fibres de la matière blanche. En outre, il a été montré que chaque région corticale a une signature spécifique pouvant être décrite par des mesures de connectivité. Notre travail de recherche a ainsi porté sur la conception d’une méthode de parcellisation du cortex entier à partir de ces métriques. En se basant sur de précédents travaux du domaine (thèse de P. Roca 2011), ce travail propose une nouvelle analyse de groupe permettant l’obtention d’une segmentation individuelle ou moyennée sur la population d'étude. Il s’agit d’un problème difficile en raison de la variabilité interindividuelle présente dans les données. La méthode a été testée et évaluée sur les 80 sujets de la base ARCHI. Des aspects multimodaux ont été abordés pour comparer nos parcellisations structurelles avec d’autres parcellisations ou des caractéristiques morphologiques calculées à partir des modalités présentes dans la base de données. Une correspondance avec la variabilité de l’anatomie corticale, ainsi qu’avec des parcellisations de données d’IRM fonctionnelle, a pu être montrée, apportant une première validation neuroscientifique.

Résumé anglais :
Diffusion MRI is a medical imaging modality of great interest in neuroimaging research. This modality enables the characterization in vivo of neuronal organization and thus providing information on the white matter fibers. In addition, each cortical region has been shown to have a specific signature, which can be described by connectivity measures. Our research has focused on the design of a whole cortex parcellation method driven by these metrics. Based on the previous work of P. Roca 2011, a new group analysis is proposed to achieve an individual or population averaged segmentation. This is a difficult problem due to the interindividual variability present in the data. The method was tested and evaluated on the 80 subjects of the ARCHI database. Multimodal aspects were investigated to compare the proposed structural parcelliations with other parcellations or morphological characteristics derived from the modalities present in the database. A connection between the variability of cortical anatomy and parcellations of the functional MRI data was demonstrated, providing a first neuroscientist validation.