UNIVERSITE PARIS-SACLAY : ED EOBE

http://universite-paris-saclay.fr/fr/formation/doctorat/electrical-optical-bio-physics-and-engineering-eobe

 

Le mot d'accueil du bureau de direction de la future ED EOBE    (Electrical, Optical, Bio - Physics and Engineering) :

[ "Physique et ingéniérie - Electrons, Photons, Sciences du vivant"]

 

Nous souhaitons la bienvenue sur cette page à tous les acteurs du doctorat : doctorants, encadrants, directeurs des unités de recherche, et personnels des laboratoires et établissements co-porteurs de l'école doctorale EOBE.

La présente page contient une information minimale, qui sera complétée prochainement par un site web dédié et hébergé par l'université Paris-Saclay.

Vous trouverez ci-après un texte décrivant les principes de la future ED, ses thèmes, et son périmètre en terme de rattachement des établissements et des laboratoires.

La future ED aura pour charge d'organiser la campagne de recrutement 2015 pour l'entrée en fonction des doctorants à compter du 1er septembre 2015.

 

Pour toute question dans la période transitoire à venir, n'hésitez pas à nous contacter.

 

             A bientôt !,

                                 Eric Cassan, pour le futur bureau de direction

                                               

Contacts : Sophie Bouchoule, Michael Canva, Eric Cassan, Philippe Dessante, Jean-Christophe Ginéfri, Frédéric Mazaleyrat

Assistante : Laurence Stephen

Représentants des doctorants :

AKIKI Paul Mél. paul.akiki@centralesupelec.fr  - Centrale-Supélec
 BRYCHE Jean-François Mél. jean-francois.bryche@u-psud.fr - Université Paris-Sud
DUPAS Agathe Mél. agathe.dupas @satie.ens-cachan.fr -  ENS Cachan
LEROY Benjamen Mél. : benjamin.leroy1@u-psud.fr - Université Paris-Sud
REAUX David Mél. : david.reaux@u-psud.fr -  Université Paris-Sud
 

 

           

______________________________________________________________________________________________________________________________________

Le paysage des écoles doctorales du périmètre Paris-Saclay (http://www.campus-paris-saclay.fr/) est sur le point d’être restructuré par la création de la Communauté d’universités et établissements « Université Paris-Saclay » (UPSay), instituant un espace doctoral commun à tous les établissements membres.

Quelques principes peuvent être soulignés :
• un doctorat unique porté par l’Université Paris-Saclay, avec inscription en thèse dans les établissements,
• une structuration en trois niveaux de l’espace doctoral : Collège Doctoral, rassemblant toutes les écoles doctorales du site Paris-Saclay, et le cas échéant, programmes doctoraux,
• une formation doctorale en trois volets, la formation doctorale dédiée à un projet professionnel (mutualisée au niveau du collège doctoral), la formation doctorale scientifique (propre aux écoles doctorales et construite en collaboration avec les unités de recherche) et la formation par la recherche (contrat pédagogique noué entre le doctorant, l’école doctorale et l’unité de recherche),
• une mutualisation des apports des établissements au fonctionnement des écoles doctorales,
• une méthodologie commune pour la sélection des doctorants.

La future école doctorale « Electrical, Optical, Bio - Physics and Engineering » (EOBE) [one page description], s’inscrit dans ce contexte et dans cette dynamique. Sa création, à compter de 2015, résulte de concertations et de réflexions de partenaires d’établissements co-porteurs et membres de l’UPSay (Université Paris-Sud, Supélec, ENS Cachan, IOGS, Ecole Polytechnique, …), d’une réflexion d’un positionnement pertinent par rapport aux départements de recherche et aux Schools de l’UPSay, et d’une volonté d’y structurer le domaine de l’ingénierie.
Le projet est construit par restructuration principalement à partir des écoles doctorales STITS (ED 422) et SP (ED 285).
- ED STITS :« Sciences et Technologies de l'Information, des Télécommunications et des Systèmes » (Université Paris-Sud/Supélec),
- ED SP : « Sciences Pratiques » (ENS Cachan).

Le plus gros ensemble rejoignant l’ED EOBE correspond aux 2/3 environ des effectifs de l’actuelle ED STITS (ED 422, 415 doctorants, 300 encadrants dont 145 HDR). Cette ED thématique à spectre très large couvre un ensemble de domaines allant du domaine des sciences et technologies pour l’information (télécommunications : couches de haut niveau, traitement du signal, …) aux domaines de la physique et de l’ingénierie. L’ED EOBE se positionne principalement sur ce second pôle thématique et voit donc les flux correspondants de l’ED STITS alimenter son projet. Dans le même temps, l’ED SP actuelle portée par l’ENS Cachan apporte également des équipes de recherche intervenant sur ces mêmes thèmes (des laboratoires SATIE et LPQM), ainsi que les écoles doctorales X (Ecole Polytechnique) et MIPEGE (Université Paris-Sud).

Le projet d’ED EOBE s’appuie ainsi sur une partie importante des modalités de fonctionnement de l’actuelle ED STITS, dont l’équipe de direction et les pratiques de gouvernance et d’animation ont été renouvelées depuis 2011.

 


Enjeux et périmètre de l’école doctorale EOBE : [Présentation en 15 planches]

Le projet d’Ecole Doctorale EOBE se structure autour d’un objectif principal : celui de développer une formation doctorale au meilleur niveau s’appuyant un continuum entre recherches fondamentales et applications dans les domaines de l’« Electrical, Optical, Bio - Physics and Engineering » (***), ceci en lien avec les structures d’enseignement et de recherche de l’UPSay et le monde socio-économique.

Dès le début du quinquennal (2015), l’université Paris-Saclay va constituer la plus grande concentration de formations d’ingénieurs du pays. Ces formations s’appuient sur des laboratoires de recherche en partie tournés vers la recherche partenariale. Un environnement très riche de laboratoires académiques (CNRS, universités, écoles, CEA) et industriels (THALES, DANONE, EDF, HORIBA,…) développe de plus des activités de recherches fondamentale et appliquée en lien direct avec les thèmes de l’ED EOBE (IEF, LGEP, SATIE, L2S, …).

La présence sur le site de Paris-Saclay d’industriels dont les activités sont fortement ancrées dans les thèmes de l’ED : HORIBA (optique, instrumentation et métrologie optiques), EDF R&D (énergie électrique, systèmes électriques), THALES, III/V lab, justifie cette volonté d’associer recherche fondamentale et appliquée.
Cet ensemble constitue un formidable écosystème associant des laboratoires académiques, des formations de Masters/écoles d’ingénieurs, et d’industriels permettant, au travers d’interactions constructives, le développement simultané d’une recherche fondamentale et appliquée en lien avec le monde socio-économique, et des actions régulières de transfert technologique et scientifique vers le monde industriel sur un ensemble de thèmes répondant à des enjeux sociétaux majeurs :
- Communications optiques et électromagnétiques,
- Circuits électroniques, composants et architectures matérielles innovantes,
- Transports propres intelligents et durables,
- Production, transport, conversion et gestion de l’énergie électrique,
- Systèmes, microsystèmes, capteurs pour la mesure/métrologie, l’environnement : dépollution, diagnostic, procédés innovants, la ville durable, le biomédical et la santé (imagerie pour le biomédical, laboratoires sur puce, …),
- Sources d’énergie renouvelable, réduction de la consommation d’énergie des composants,
- Fiabilité des composants et systèmes.

Dans ce contexte, l’ED EOBE a pour ambition de contribuer à la visibilité nationale et internationale de l’Ingénierie au sein de l’université Paris-Saclay.
Le lien entre des aspects de recherche amont (exploratoire) et aval (jusqu’à la valorisation) est perçu comme indissociable dans le positionnement de l’ED, les innovations découlant en effet de recherches amont. L’ED EOBE se positionne ainsi sur un spectre large entre Physique et Ingénierie en s’ouvrant à un ensemble de communautés favorables à cette approche dans les domaines correspondants aux mots-clefs du périmètre de l’ED et pouvant également donner lieu à des collaborations inter-disciplinaires fortes (Physique, STIC, Chimie, Biologie, …). La réalisation de composants et de systèmes complexes nécessite en effet de mêler de manière intime des compétences dans le domaine du génie électrique, de la photonique, de l’énergie, de l’électronique, de l’optoélectronique, des capteurs, des communications, du traitement du signal, de l’automatique, etc, en interaction avec la physique théorique, la biologie pour les applications biomédicales (imagerie RMN) ou thérapeutiques (laboratoires sur puce, …), la mécanique, ou les STIC.

Les ponts établis entre études fondamentales et applications s’appuient sur les structures de recherche de l’UPSay (département : EOE, POM, Biologie/Chimie) et plateformes technologiques (micro-nano-technologies, imagerie pour le biomédical, …), et visent à contribuer à la visibilité de l’Ingénierie du Plateau de Saclay.
Les domaines scientifiques principaux adressés par l’ED sont principalement l’optique, l’électronique, l’optoélectronique, les capteurs, les matériaux, l’énergie, l’imagerie, le biomédical … . Le périmètre adressé se rattache aux sections CNRS 08, 28, 03, 04, et aux sections CNU 63, 61, 28, 30. D’un point de vue des effectifs, la future école doctorale rassemblera une douzaine de laboratoires avec un total d’environ 300 doctorants (en 2015).

 

(***) Mots-clefs :
- Electronique, circuits et systèmes intégrés, nouvelles architectures matérielles, conception, correction des défauts
- Opto-électronique, photonique, intégration, matériaux pour l’optique
- Nanoélectronique, nanophotonique, nano-microtechnologies, micro-nano-systèmes
- Magnétisme et microstructures, spintronique
- Electromagnétisme, antennes, radars, compatibilité électromagnétique, propagation, systèmes rayonnants
- Capteurs, instrumentation, mesures physiques, métrologie
- Génie électrique, matériaux et systèmes pour l’énergie
- Biophysique, biologie sur puce
- Imagerie médicale, physique médicale, ingénierie biomédicale
- Traitement des images et des données
- Fiabilité et diagnostic
- Modélisation et simulation multiphysique
- Physique des décharges et applications
- Matériaux et integration